Sport

Le combat russe : l’art martial venu du froid

Le Combat Russe est une discipline assez récente (l’appellation Combat Russe date de 1997) créée par Vladimir Koudenkikh, Colonel dans l’armée russe. C’est une synthèse de nombreux arts martiaux (Judo, Jujitsu, Sambo, Boxe, Karaté…) et de techniques «policières» expérimentées sur le terrain. C’est la méthode de Self-Défense homologuée par la police de la Ville de Perm.

Il y a deux composantes en Combat Russe, la composante « Combat Sportif » permettant la formation d’athlètes complets de haut niveau et la composante « Combat Urbain » qui adapte les techniques aux contraintes de la Défense Personnelle. C’est un système de formation psychotechnique, tactique et technique.

Le Combat Russe, contrairement à l’image que peut évoquer son nom pour les néophytes (deux géants blonds se tapant dessus) est basé sur la fluidité, la souplesse et la décontraction de l’ensemble du corps. Cette pratique a une parenté certaine avec les principes d’harmonisation de l’Aïkido, de souplesse du Jujitsu ou d’adaptation du Systema, tout en exploitant un panel technique très riche (qui est quand même en grande partie basé sur la boxe et le Jujitsu). Un des principes du Combat Russe est que, plus on est décontracté, plus on est calme, mieux on respire et plus on a les idées claires pour réagir correctement.

Nicolas Dumont représente le Combat Russe en Franche-Comté
Vladimir Khoudenkikhe, grand maître du Combat Russe

Vladimir Koudenkikh est un très grand maître aux qualités exceptionnelles : son discours très pacifique et son extrême gentillesse sont frappants, tout comme l’efficacité de sa technique. Le combat russe est dignement représenté en Franche-Comté par Nicolas Dumont, champion de Judo et expert en Jujitsu, qui a été formé directement par Vladimir Khoudenkikh. Nicolas est aujourd’hui un des plus haut-gradés au niveau mondial, dans cette discipline qui est sans doute promise à un bel avenir !

Où s’entraîner à Besançon ?

Il n’existe pas de club de Combat Russe à Besançon. Mais les instructeurs de l’association BAAM, Aurore & Stéphane, se sont tous les deux entraînés auprès de Nicolas et Vladimir. Ils ont même été récompensés par un Diplôme d’Honneur reçu des mains du Maître russe pour leur implication dans le développement du Combat Russe en Franche-Comté.
Aurore et Stéphane ont intégrés certains des principes et des techniques du Combat Russe dans leur enseignement de la Self-Défense et du Kapap Krav-Maga au sein du BAAM (Besançon Académie des Arts Martiaux) dont les cours ont lieu à Besançon les mardis et jeudis soir. lls organisent un grand stage de découverte du Combat Russe le dimanche 7 avril à Besançon.

Plus de renseignements sur www.besancon-self-defense.fr

Tags: 00000